Contemporain, LGBTQ+

Comment Apprendre à devenir adulte ?

Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n’est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d’été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l’inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ?

C’est n’est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.

Jai, âgée de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l’Ohio. Seulement le temps de gagner assez d’argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour celà, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore…

Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l’apprendra bientôt, il n’est pas nécessaire de voyager à l’autre bout du monde pour vivre l’aventure d’une vie.

Mais il n’arrive pas vraiment à se débarrasser de l’impression que grandir, c’est renoncer. […] Comment était-il censé vouloir étudier la criminologie alors qu’il a l’impression que la semaine dernière encore il avait huit ans et voulait être un Jedi ?

  • Merci à MxM Bookmark & Netgalley de m’avoir donné la possibilité de lire ce roman

Apprendre à devenir adulte est un roman à part, assez atypique dans sa forme comme dans son fond. J’avoue que je ne m’attendais pas à ça en le commençant, mais j’ai passé un agréable moment de lecture malgré tout.

Il est vrai qu’au début, j’ai eu un peu de mal avec l’écriture de l’auteure. Effectivement, c’est un tantinet cru et ça m’a déstabilisé quelque temps, mais au fil de la lecture, on s’habitue et on se laisse porter par l’histoire.

Et l’histoire ne manque pas de situations cocasses et de dialogues complètement étranges, à l’instar de notre héros Nick. Je n’ai jamais rencontré un héros comme lui, il est atypique (oui encore le terme atypique, je sais). Maladroit, assez direct (limite trop parfois), très geek, un peu dépassé, perdu… Il m’a fallu quelques chapitres pour commencer à m’attacher à lui, mais plus les pages se tournent, et plus on apprend à le connaître, à voir plus loin que ce qu’il montre, et c’est une personne très attachante, à qui on a juste envie de faire un gros câlin et de lui dire que ça va aller.

A côté de ça, nous avons d’autres protagonistes qui gravitent autour de Nick, comme Devon & Jai notamment. J’ai beaucoup aimé la « bromance » entre Devon et Nick, on sent à quel point ils tiennent l’un à l’autre, à quel point ils partagent un lien particulier, et c’est vraiment mignon à lire.

Puis il y a la romance avec Jai. Ils ont une relation un peu particulière, oscillant entre sex-friend et relation sérieuse, mais on voit que leur relation évolue, mûrit au fil des pages, des chapitres, on les voit s’attacher peu à peu. Ce n’est certes pas LA romance du siècle pour moi, mais je l’ai malgré tout bien aimé, j’ai aimé cette façon dont ils apprennent à se connaître, à s’ouvrir à l’autre, tout en douceur …

Un point que je trouve très intéressant dans ce roman, c’est le message que Lisa Henry veut faire passer. Quand se définit-on comme adulte ? Avoir 18 ans veut-il dire qu’on est adulte ou y a t-il un stade, une phase à passer ? Faut-il abandonner son innocence, son âme d’enfant, sa liberté pour devenir adulte ? Voilà le genre de questions que se pose Nick, et ça apporte une réflexion assez intéressante je trouve, ça peut parler à beaucoup de personnes, ce sont des questions pertinentes.

Ce roman évoque la difficulté de grandir, de faire des choix pour son avenir notamment, et j’avoue m’être reconnue là-dedans. On est tous un peu perdu par moment, comme Nick.

En bref

Une lecture assez atypique, qui ne plaira peut être pas à tout le monde, mais qui ne manque pas d’humour & avec une belle réflexion.

  • Apprendre à devenir adulte – Lisa Henry – MxM Bookmark – Collection New Adult – 28 mars 2018 – 16€ pour le format papier et 5.99€ pour l’ebook

2 réflexions au sujet de “Comment Apprendre à devenir adulte ?”

  1. Je trouve le titre très interessant.
    En revanche le résumé est un peu cru a mon gout.

    J’avoue que je ne me sens pas adulte. Je ne sens pas du tout différente de la personne que j’étais quand j’avais 13 ans.
    D’ailleurs je m’arête par fois au bureau pour regarder mes coéquipiers et je me demande si eux ils sont vraiment adultes ou s’il font semblant comme moi!

    Je suis pas 100% convaincue mais s’il me tombe entre les mains je le lirai 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Le livre est un peu cru en effet, le résumé reflète bien cet aspect du bouquin, et je pense que c’est pour ça que ça ne plaira pas à tous ☺

      J’ai beaucoup de mal à me sentir adulte aussi, c’est pas parce que l’on a passé les 18 ans que l’on se sent adulte, il n’y a pas ce « truc » magique qui fait que hop 18 ans = adulte. Je pense que c’est différent pour chacun 👀

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s