Policier/Thriller

Sauf, un thriller prenant entre la Bretagne et les terres nordiques

L’année de ses six ans, à l’été 1976, Mat a perdu ses parents dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Rien n’a survécu aux flammes, pas le moindre objet.

Mat est aujourd’hui propriétaire d’un dépôt-vente. Comme à chaque retour de congés, il passe en revue les dernières acquisitions. La veille, ses employés ont récupéré un album photos à couverture de velours. Sur chaque page de cet album, des photos de lui enfant. Sauf que cet album ne devrait plus exister. Il ne peut pas exister. Et pourtant…

Mat a toujours aimé se raconter des histoires, mais à quarante ans passés, il semblerait que la sienne lui ait échappé. De Montreuil à la pointe du Finistère, cherchant à comprendre quel message la vie veut lui adresser, il traquera les vérités, ses vérités, celles que recèle un album de famille resurgi brutalement des décombres.

Combien de temps est-on le produit de son enfance ?

Je lis (très) peu de polar/thriller car je ne suis pas une adepte du genre, j’ai même tendance à les fuir comme la Peste pour être honnête. Cependant, celui-ci a retenu mon attention de part le résumé. Un manoir en Bretagne qui brûle, de vieux objets du passé qui ressurgissent, ça me parle bien alors j’ai foncé sur ce roman. Et j’ai bien aimé ma lecture, malgré quelques points de détails qui me titillent un peu.

Tout d’abord, l’histoire est intéressante et prenante, on a vraiment envie de savoir le fin mot de l’affaire, tout comme Mat. La plume fluide et les chapitres courts permettent également une lecture très rapide, et l’auteur sait comment appâter le lecteur. Chaque fin de chapitre amène de nouvelles questions, ou se finit en « cliffhanger » et l’on a qu’une envie, continuer, encore et encore. Vous me direz, c’est un peu l’un des ingrédients principal des thrillers, et c’est vrai. Le suspense est primordial dans ce genre et Sauf en a à revendre.

J’ai aimé que l’histoire ne reste pas confinée dans un seul lieu, mais au contraire on passe de Paris à la Bretagne à la Norvège, et c’est pas mal je trouve, ça amène une bonne dynamique au roman, en lui évitant un huis-clos ennuyant. J’avoue avoir anticipé une partie de l’histoire, mais ça n’a gâché en rien ma lecture, et l’ensemble est assez bien trouvé et ficelé je trouve.

Cependant, je suis un peu déçue par le dénouement final qui, je trouve, comparé au reste est un peu plat, je m’attendais à autre chose de plus saisissant ou spectaculaire, c’est le petit défaut que je peux faire à ce roman.

En bref

Sauf est un thriller très intéressant à lire, comportant assez de suspense pour nous tenir en haleine tout du long, ainsi qu’une histoire relativement bien ficelée, je le conseille.

  • Sauf- Hervé Commère – Fleuve Noir & Pocket – Paru le 8 mars 2018 – 18.90€ pour le grand format et 6.95€ pour le poche qui sortira le 12 mars. Disponible en audio livre également.

2 réflexions au sujet de “Sauf, un thriller prenant entre la Bretagne et les terres nordiques”

  1. Coucou! Moi j’adore les thirllers, mais c’est vrai que la fin est super importante pour moi donc je ne sais pas trop si l’ajouter à ma WL ou pas. Tu dis quoi?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s