Contemporain, Jeunesse

Si on chantait, un cadavre exquis déjanté au service d'un grand projet

Ce roman unique en son genre est l’oeuvre de 13 romancières et romanciers jeunesse. Chacun a pris la plume à tour de rôle pour en écrire un chapitre et soutenir une belle cause : les bénéfices de Si on chantait ! seront reversés au Secours populaire français afin de favoriser l’accès à la culture pour tous.

Ambre et Louis-Edmond sont les meilleurs amis du monde. Pourtant, tout les oppose : alors qu’il s’ennuie dans l’immense manoir de ses parents richissimes, elle partage un minuscule appartement avec ses sept frères et soeurs, entre séries télé, fous-rires et chorales improvisées…

La soudaine disparition de leur mère va bousculer l’existence de cette joyeuse fratrie. Pour la retrouver, la petite bande se lance dans une incroyable aventure. Enquête, évasion, poursuite en jet privé, rien ne fait peur à Ambre tant que Louis-Edmond est avec elle !

En l’absence d’Ambre, il est responsable de ses frères et soeurs. Il devrait veiller à ce qu’ils aient tous attaché leurs ceintures de sécurité, pas les ballotter par les bretelles.

Brian récupère le téléphone. Ashley récupère Brian. Louis-Edmond récupère son souffle.

Si vous cherchez une lecture drôle, qui vous fera pouffer de rire du début à la fin, alors Si on chantait ! est le roman qu’il vous faut.

Ce roman, c’est un pari risqué mais également un beau projet mis à bien par l’éditeur et plusieurs auteur.e.s phares de la littérature jeunesse qui ont décidé d’écrire une sorte de cadavre exquis et dont les bénéfices iront au Secours populaire. Intriguant non ? Je vous avoue que j’ai eu envie de le lire rien que pour les auteur.es qui ont participé à ce roman, puis l’histoire me tentait bien. Et j’ai vraiment aimé cette lecture.

Premier point intéressant, si on ne sait pas qu’il y a plusieurs auteur.e.s, il est très difficile de le deviner en lisant le livre tant l’écriture est fluide et qu’on ne sent pas les différences de plume. Comme je le disais plus haut, il s’agit d’un roman écrit sur le principe du cadavre exquis et c’est là que tout le talent des auteurs se ressent car comment faire une histoire cohérente alors que l’on a pas connaissance des autres chapitres écrits par les autres, moi je suis scotchée.

Bah, «riche», «pauvre»… bougonne-t-elle. En fin de compte, ils servent à quoi ces mots? A part mettre des barrières artificielles entre les gens?

L’histoire est assez farfelue, loufoque à souhait mais qu’est-ce qu’on rigole ! Nous sommes entraînés dans les aventures rocambolesques d’Ambre et Louis-Edmond au fil des pages. J’ai beaucoup aimé ces deux petites personnes, surtout Ambre et sa petite tribu. C’est un personnage attachant de part son attachement profond à sa famille et ça m’a beaucoup touché. J’ai peut être moins aimé Louis-Edmond dans un premier temps, plus en retrait mais on finit par le trouver attachant au cours de la lecture. Beaucoup d’autres personnages gravitent autour de nos protagonistes principaux, tantôt drôles, tantôt absurdes. Enfin, point intéressant, l’histoire pose quelques réflexions intéressantes notamment sur la notion de riche/pauvre, ce qui fait la richesse de quelqu’un, est-ce que l’argent rend heureux etc et j’aime voir ce genre de réflexions dans un roman jeunesse.

En bref

Je ne souhaite vous en dire plus car le roman est assez court et je risque de vous révéler les tenants de l’histoire en continuant. Sachez juste qu’il s’agit d’une petit lecture jeunesse vraiment chouette et très drôle, je pense que c’est le roman parfait à lire en ce moment.

Et si vous souhaitez découvrir ce roman, il est disponible en ebook mais également en audio depuis peu ! En effet, les auteurs de Si on chantait proposent chaque jour de lire leur chapitre et de vous le partager. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous laisse le lien de la vidéo ci-dessous.

Je vous rappelle par ailleurs que tous les bénéfices des ventes de Si on chantait ! sont au profit du Secours populaire, donc n’hésitez pas à l’acheter en ebook ou au format papier lorsque les librairies réouvriront afin de faire une bonne action. Sur ce, belle journée les lunars et à vendredi 🌙

  • Si on chantait ! – Collectif – Pocket jeunesse – Paru le 20 février 2020 – 7.95€ en format papier

3 réflexions au sujet de “Si on chantait, un cadavre exquis déjanté au service d'un grand projet”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s