BD / Manga, Coup de cœur, Science-fiction

Wires & Nerve, un spin-off coup de coeur des Chroniques lunaires

In her first graphic novel, bestselling author Marissa Meyer extends the world of the Lunar Chronicles with a brand-new, action-packed story about Iko, the android with a heart of (mechanized) gold. When rogue packs of wolf-hybrid soldiers threaten the tenuous peace alliance between Earth and Luna, Iko takes it upon herself to hunt down the soldiers’ leader. She is soon working with a handsome royal guard who forces her to question everything she knows about love, loyalty, and her own humanity. With appearances by Cinder and the rest of the Rampion crew, this is a must-have for fans of the bestselling series.

« Faites attention à vous »…

« On se reverra bientôt »…

« Vous me manquez déjà »…

Chacun d’entre vous.

  • Diversité: pp noir, pp asiatique

A moi aussi ils me manquent, beaucoup. Retrouver ces personnages et cet univers que j’aime tant pour les quitter ensuite, c’est un crève cœur. Si vous avez un peu suivi mes C’est lundi, vous savez que j’ai adoré Wires and Nerve, ça a été un gros coup de cœur.

Wires and Nerve est un spin-off à la série Les Chroniques lunaires donc si vous n’avez pas lu cette série, vous risquez de vous spoiler l’intégralité de l’histoire des CL en lisant Wires and Nerve en premier. Dans ce duo de comics, on reprend l’histoire là où elle se finissait dans Winter (le dernier tome des CL) et c’est déjà le premier point que j’ai aimé, découvrir ce qu’il se passe dans l’après.

J’ai évidemment fangirlé de fou en retrouvant mes chouchous d’amour (aka tous les personnages/couples). Ils m’avaient beaucoup manqué depuis la fin des Chroniques Lunaires et quand on est fan de cette série, clairement on apprécie Wires and Nerve, au moins pour cet aspect nostalgie. Autre point vraiment top ici, c’est qu’on met en avant un personnage secondaire des CL, Iko, qui est un personnage que j’aime déjà énormément dans la première série, mais alors là, vraiment c’est un délice de la suivre. De plus, elle permet d’amener des réflexions intéressantes sur les androïdes, comme peut-on être considéré comme un être humain avec des sentiments même si nous ne sommes pas faits de chair et de sang ? Peut-on dire que les androïdes ne ressentent rien ? Ca pose le débat et je trouve cela très intéressant et pertinent, surtout que nous sommes de plus en plus entourés de machines qui tendent à ressembler aux humains.

J’ai longtemps hésité avant de m’acheter cette série car je dois vous avouer que le style graphique me laissait un peu perplexe et au final, au bout de quelques pages je n’y faisais plus attention. Seule chose, j’avoue que je ne m’imaginais pas certains personnages (physiquement) comme dépeint dans le comics mais c’est vraiment très personnel. Ce que je trouve intéressant également, c’est que tout est en nuance de bleu, c’est la seule couleur du comics et c’est assez original.

J’ai essayé de vous trouver une planche « sans spoiler »

L’histoire est pas mal et si je l’ai bien aimé dans le premier volume, j’ai trouvé que cela tourne un peu en rond dans le second tome. Plus globalement, il y a un petit manque d’action par moment et j’aurais aimé peut être une intrigue plus complexe.

Enfin, parlons du dernier point important, la VO. A ce jour, la série n’est pas disponible en VF et je ne pense pas que l’éditeur français (Pocket jeunesse) la traduise, du moins pas pour l’instant. Donc pour ceux qui veulent la découvrir, il faudra vous tourner vers la VO. Alors, globalement, le vocabulaire n’est pas difficile, je n’ai pas eu d’énormes difficultés mais ça reste de la SF avec tout un univers construit par Marissa Meyer donc le vocabulaire est forcément un peu plus difficile qu’un contemporain (comme Heartstopper), d’où l’importance encore une fois de lire la première série pour se familiariser avec les termes inventés. Personnellement, j’ai lu Les Chroniques Lunaires en français mais j’ai lu un peu Stars Above (le recueil des nouvelles de l’univers) avant Wires and Nerve donc j’avais en tête quelques termes spécifiques en Vo avec l’équivalent VF, les premières pages furent un peu difficile parfois mais rapidement la lecture fut plus fluide. De plus, le fait que ce soit illustré aide beaucoup à comprendre le contexte par moment.

En bref

Un coup de cœur pour cette série qui prolonge pour quelques temps la magie des Chroniques lunaires. Pour ceux qui ont aimé la première série, foncez (et si vous ne connaissez pas la première série, qu’est-ce que vous attendez?)

  • Wires and Nerve – Marissa Meyer, Douglas Holgate, Stephen Gilpin – 2 tomes – Feiwel & Friends – Paru le 31 janvier 2017 – Disponible à une trentaine d’euros pour le coffret, sinon ils sont disponibles à l’unité en ebook et papier

6 réflexions au sujet de “Wires & Nerve, un spin-off coup de coeur des Chroniques lunaires”

  1. Ah là là c’est vrai ça qu’es ce qu’on attend? Le temps je crois hahahhahaha J’ai acheté le 1 sur tes recommendations et il prend la poussière (virtuelle vu que je l’ai en kindle!)
    Je le remonte dans la PAL pour y penser un de ces jours 🙂
    Moi aussi j’adore que ce soit tout bleu, merci pour l’ajout de la planche.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s