Coup de cœur, Science-fiction, Young Adult

Les Chroniques lunaires, mon avis sur la série ðŸŒ™

MÊME DANS LE FUTUR,

LES HISTOIRES COMMENCENT PAR

« IL ÉTAIT UNE FOIS… »

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. 

Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

_ Je n’en sais rien. Je ne me rappelle de rien avant mon opération.

[…]

_ Votre opération cybernétique ?

_ Non, mon changement de sexe.

Le sourire du médecin s’effaça

_ Je plaisante.

Bonjour bonjour 🌙 Aujourd’hui, ce n’est pas une, ni deux, ni trois mais bien quatres chroniques que je vous propose. Je me suis rendue compte après vous avoir publié ma chronique sur Wires and Nerve que je n’avais jamais publié mes avis sur les Chroniques lunaires ici. Il est donc temps d’y remédier ! Sachez que normalement il n’y a pas de spoiler, je ne parle pas de l’histoire et les citations ne vous spoile rien.

Commençons par le premier tome.Un incroyable (et improbable) mélange entre l’histoire de Cendrillon et la science fiction ! J’étais un peu indécise vis-à-vis de ce roman avant de le commencer donc il m’a fallu du temps avant de me décider à l’ouvrir, mais c’est une très belle surprise. Cinder est une lecture originale que j’ai beaucoup aimé.

Dès les premières lignes, on rentre tout de suite dans l’histoire et on découvre Cinder. Elle m’a tout de suite plu, son caractère m’a séduite, totalement. J’aime ce mélange très complexe qui la caractérise si bien, entre courage et indécision. Autre protagoniste que l’on suit, Kai, le « prince charmant ». Lui aussi je l’ai bien aimé, son humour et sa franchise, tout est cool chez lui. Iko est très drôle elle aussi, elle apporte un peu de fraîcheur au roman, tout comme Peony, personnage d’une douceur incroyable.

Evidemment, il n’y a pas que des personnages attachants dans ce roman, car qui dit réécriture de Cendrilllon dit méchante belle-mère et belle-soeur et dans ce rôle, Adri et Pearl sont parfaites. Deux personnages odieux au possible. Ce premier tome nous introduit également la grande méchante de l’histoire, la reine Lunaire que l’on retrouvera tout au long de la série.

L’histoire est très intéressante et originale. J’aime énormément l’idée de mixer science-fiction et réécriture de Cendrillon, j’adore les réécritures de contes donc ça ne pouvait que me plaire. Cependant, j’en attendais un peu plus à la fin, il me manquait un tout petit quelque chose pour que ce soit un coup de coeur.

Pour résumer, c’est un très bon roman, avec un scénario original et des personnages très attachants.

Je savais qu’ils me tueraient si ils le découvraient, mais… Je pense que j’ai réalisé que je préférerais mourir parce que je les ais trahis eux, que vivre parce que je t’ai trahie toi.

Nous passons maintenant à mon tome préféré de la série, Scarlet. L’histoire est encore une fois incroyable et le suspense est au rendez-vous. L’aspect réécriture est encore très bien réussi dans ce tome-ci, j’aime énormément le mélange SF et conte.

Mais au-delà de ça, j’ai eu un énorme coup de cœur pour les deux protagonistes principaux de cet opus, Scarlet & Loup. Scarlet est courageuse, jolie, intelligente, drôle, a les pieds sur terre, et ne se laisse pas faire, tout ce que j’aime chez une héroïne en somme. Et Loup,bah je suis tombée amoureuse, tout simplement. Il est mystérieux, pas des plus causant mais ultra protecteur envers Scarlet et rien que pour ça, j’ai craqué pour lui. Leur duo fonctionne à merveille.

Je n’en dirais pas plus pour ne rien spoiler mais Scarlet reste mon tome préféré de la série tant j’ai aimé les personnages et l’intrigue.

C’était une jeune femme. Une jeune femme pleine de vie, intelligente, gentille, maladroite et spéciale, et qui valait beaucoup plus qu’ils ne le comprendraient jamais.

Passons au troisième tome. Encore une fois, j’ai succombé à la plume de Marissa Meyer. J’ai adoré replonger dans l’univers que l’auteure a développé. On retrouve nos protagonistes des romans précédents et l’on fait également de nouvelles rencontres.

J’ai trouvé Cress charmante, un peu trop naïve sur les bords mais elle apporte de la douceur et de la candeur dans ce monde violent. Cress & Thorne, on en parle ou pas ? Je fond complètement, j’ai hâte de voir l’évolution de leur relation dans Winter. Bon, et on retrouve mes chouchous, Loup & Scarlet. J’aurais néanmoins préféré les voir apparaître un peu plus mais bon.

Marissa Meyer met en place les plus infimes pièces d’un puzzle dont nous ne connaissons pas le modèle, on sent qu’elle a déjà tout prévu pour le grand final qui promet d’être saisissant. Elle disperse de petits indices ici et là sans jamais nous donner d’éléments de réponse.

Vraiment, c’est un maelstrom d’émotions et d’actions. Ce roman nous saisit et nous embarque complètement, on se retrouve incapable de le lâcher et de penser à autre chose. J’ai énormément adoré ce troisième tome, même si Scarlet reste légèrement au-dessus.

« – J’ai besoin de lui autant qu’il a besoin de moi. Ça n’en fait pas de l’amour pour autant.

Winter baissa les yeux.

– En réalité, mon amie, je crois que c’est précisément ce qui en fait de l’amour. »

Parlons du dernier tome. Encore une fois, ce fut un coup de cœur. Nom d’une dame de pique ! Les Chroniques Lunaires & moi, c’est une grande histoire d’amour.

Ça a beau être une magnifique brique de plus de 950 pages, ça ne m’a pas empêché de dévorer ce quatrième et dernier tome. Oui, dernier tome, et c’est un déchirement. L’histoire est encore une fois riche en émotions, on vit de véritables montagnes russes émotionnelles. On passe d’un extrême à l’autre, de la colère aux larmes, en passant par l’angoisse et la béatitude.

Comme je l’ai dit avant, Winter est assez volumineux, et pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Tout est bien rythmé, il n’y a aucun temps mort, les actions s’enchaînent à la vitesse de la lumière, pour notre plus grand plaisir.

On retrouve bien évidemment tous nos protagonistes pour un final époustouflant. J’ai énormément aimé la narration avec les différents points de vu, on a vraiment un aperçu global de l’histoire, et on comprend bien mieux le ressenti des personnages. D’ailleurs, je me suis beaucoup attachée à Jacin & Winter (même si Loup et Throne restent mes chouchous, ils sont juste parfait ❤️). Ils m’ont beaucoup ému, et on en apprend beaucoup sur eux et sur leur passé commun.

Puis arrive la fin, et c’est la crise de larmes. Larmes de tristesse et de frustration puisque c’est le dernier tome. J’avoue que je n’aurais rien eu contre un cinquième tome, surtout que la fin est un poil ouverte. Mais il faut se contenter de refermer le livre une fois achevé et de dire au revoir à ces personnages qu’on aime tant.

En bref

Si vous aimez les contes de fées, saupoudrés d’une touche de modernité, les histoires de trônes perdus nappées d’une dose d’action, d’une pincée d’humour, d’une poignée d’héros et surtout d’héroïnes fortes et courageuses & avec un zeste d’amour, Les Chroniques Lunaires sont parfaites pour vous !

Petite parenthèse concernant les nouvelles de l’univers, il existe plusieurs novellas qui se passent dans l’univers des CL, je vous fais un point chronologie ici (à savoir que vous n’êtes pas obligés de le suivre, vous pouvez toutes les lire après Winter, ça marche également)

  • The Keeper avant la série
  • Gliches avant Cinder
  • The Mechanic après Cinder
  • The Queen’s Army avant Scarlet
  • Carswell’s guide et After sunshine passes by avant Cress
  • The Princess and the Guard avant Winter
  • Something old something new après Winter
  • The little android quand vous le voulez

A savoir qu’il existe un livre qui regroupe toutes ces nouvelles, Stars Above, ainsi qu’un livre compagnon Levana (dont je vous reparlerais une autre fois) que vous pouvez lire avant ou après Winter. J’espère que ce très long post vous aura plu et qu’il n’est pas trop indigeste A demain les lunars 🌙

  • Les Chroniques lunaires – Marissa Meyer – Série en 4 tomes – Pocket Jeunesse – Premier tome paru le 7 mars 2013 – Disponible en grand format, en ebook, et depuis peu en poche pour les trois premiers tomes pour l’instant (Les couvertures ci-dessus sont les nouvelles couvertures VO)

4 réflexions au sujet de “Les Chroniques lunaires, mon avis sur la série ðŸŒ™”

  1. Merci pour cet article, je ne l’ai pas lu en entier parce que je suis dans Cress et que je ne veux vraiment rien rien savoir de Winter! Mais j’avoue que je suis à fond!
    Tu m’avais déjà recomendé la série en aout et même si je l’ai acheté à ce moment là la couverture ne me plait pas. Je sais que c’est bête mais ça joue beaucoup dans le choix d’une lecture pour moi.
    Raiponce c’est toujours ma princesse préférée et le fait qu’elle soit geek dans le livre me plait encore plus, je suis elle et elle est moi! hahahaha. J’adore sa relation avec Thorne en tout cas dans le premier quart parce que je n’ai pas encore fini! Elle fantasme sur lui comme je l’ai fait à l’époque sur mon mari!!! J’adore
    Merci encore de m’avoir poussé vers cette série.
    Je relis le post quand j’aurai tout fini!

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends, lis tranquillement toute la série et reviens lire cet article plus tard si tu en as envie 😊 Raiponce est également ma princesse préférée (mon Disney préféré en vrai) et je trouve que dans Cress elle est vraiment top et correspond au personnage.

      Avec grand plaisir ✨

      Aimé par 1 personne

  2. Finalement mon préféré c’est quand même Cress, il faut dire que Winter a été un tout petit peu long pour moi, c’est un peu comme dans le dernier trop de rebondissements c’est pas toujours si bien je trouve!
    J’ai quand même adoré la série, merci beaucoup de me l’avoir fait découvrir. Je lirai Levana les nouvelles que je n’ai pas encore lu et la BD aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s