Fantastique, Historique, LGBTQ+

Le lord, le magicien et la malédiction, un excellent mélange entre historique et fantastique

La campagne anglaise, un château en ruine et deux hommes que tout oppose…

Lord Thornby est pris au piège sur la propriété isolée de son père depuis plus d’un an. Il n’y a ni cellule ni chaînes, mais il est incapable de quitter la demeure familiale. Au fil des jours, sa santé mentale commence à s’effriter.

Lorsque le magicien industriel John Blake arrive pour enquêter sur un cas de sorcellerie, il trouve Thornby assez particulier. Arrogant certes, mais aussi inquiétant qu’il est séduisant. Sans s’en rendre compte, John se retrouve entrainé dans un conte de fée des plus sombres, où toutes les règles de la magie – et de l’amour – se trouvent altérées.

Pour rendre sa liberté à Thornby, les deux hommes vont devoir affronter des vérités qui changeront leur vie à jamais – et John devra accepter que l’homme courageux et plein d’esprit qui gagne son cœur soit également sur le point de le briser. Peuvent-ils se dépêtrer de cette magie aussi dangereuse que l’amour ?

 Ce n’est pas parce que les choses sont différentes que nous devons les craindre.

  • Merci à Netgalley et à MxM Bookmark de m’avoir permis de lire ce roman
  • Diversité: Pp bi, pp gay, M/M

Voilà quelques semaines que j’ai fini ce roman et grâce à ce recul, je peux maintenant affirmer que j’ai vraiment adoré ma lecture, qui passe à un cheveu du coup de cœur. En lisant le résumé, je me suis dit « C’est pour moi ». Un contexte historique, du fantastique avec des magiciens et une histoire entre deux hommes, il m’en fallait clairement pas plus pour que je fonce et j’ai tellement bien fait.

Commençons par le principal, j’ai énormément aimé le mélange historico fantastique de l’histoire. J’aime beaucoup les histoires qui se passent dans la campagne anglaise, surtout quand il s’agit de roman historique et clairement, là, je suis servie, c’était parfait pour moi. Et je trouve très intéressant d’y avoir ajouté ce côté fantastique avec les magiciens, qui se mêlent au reste de la population. C’est d’ailleurs un aspect du roman que j’aime beaucoup, l’originalité autour de cette population de magiciens, à travers les pages, on comprend qu’il y a plusieurs types de magiciens et dans cette histoire, nous suivons John Blake qui est spécialisé dans la magie des matériaux (si on peut dire très simplement) et c’est vraiment super sympa comme idée, j’aurais aimé en apprendre entre plus sur toute cette société de magiciens tant c’est passionnant.

A côté de ça, je trouve l’histoire très cohérente et palpitante, il n’y a quasiment pas de longueurs et j’ai beaucoup aimé le plot-twist qui bascule l’histoire dans complètement autre chose que le laisse deviner le résumé, il n’est plus totalement question de magie mais d’autre chose et je ne l’avais pas vu venir, donc chapeau et je trouve vraiment top de mettre en avant cette autre chose que j’ai peu vu passer dans des romans. Donc attendez-vous à être surpris !

Concernant les personnages, ils sont assez attachants, on peut avoir du mal sur le début avec Thornby mais très rapidement, on s’attache à lui parce qu’on comprend à quel point il souffre et que son mal-être est profond et John bon ben je l’ai beaucoup aimé naturellement. Il y a une réelle alchimie entre eux, très bien retranscrite je trouve et point non-négligeable, il n’y a pas trop de scènes de sexe pour ceux qui n’aiment pas ça.

Enfin, finissons par le petit point qui m’a chiffonné (un peu) et qui fait que ce n’est pas un coup de cœur, c’est la plume, qui est globalement fluide mais certains termes utilisés m’ont un peu dérangé comme « baise », on aurait pu utiliser autre chose surtout que ça dénote parmi le reste du texte à mon sens et c’est dommage, ça coupe un peu dans le récit. J’aurais également avoir encore plus d’explications sur la magie de l’univers, mais ça viendra peut être dans un autre tome.

En bref

Une très très bonne lecture mêlant contexte historique et univers fantastique avec brio, le tout servi par deux protagonistes haut en couleurs et attachant, je vous recommande de vous pencher dessus si vous aimez ce type d’histoire.

  • Le lord, le magicien et la malédiction – Lee Welch – MxM Bookmark – Paru le 15 juin 2020 – 18€ pour la version papier et 5.99€ en ebook

2 réflexions au sujet de “Le lord, le magicien et la malédiction, un excellent mélange entre historique et fantastique”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s