Fantasy, LGBTQ+, Young Adult

La Voie du Cerf, un premier tome introducteur, mais prometteur

Ren Frayne est le fils bâtard de la Reine de Frayne, une position des plus intéressantes puisqu’elle lui permet d’échapper à ses responsabilités et d’obtenir toutes les richesses qu’il puisse désirer. Mais quand le fils du roi et demi-frère de Ren, le prince héritier Hellic, est brutalement assassiné, Ren est accusé du crime. Il est alors obligé de fuir la ville avec pour tout compagnon Anik, un mystérieux prisonnier particulièrement doué pour survivre hors des murs du palais. Mais ce dernier semble suivre ses propres plans, et l’un d’eux pourrait bien mettre Ren en danger. Celui qui a accusé Ren est désormais sur le trône de sa famille, et les choses vont de mal en pis. Le temps est alors venu de demander de l’aide à des alliés inattendus.

  • Merci à Netgalley et à MxM Bookmark de m’avoir permis de lire ce roman
  • Diversité : Pp bi, pp racisé (il me semble)

Ce roman m’intriguait dès le dévoilement de la couverture, qui annonçait une histoire de fantasy plutôt sympa. Au final, j’ai bien aimé même si je m’attendais à un peu mieux.

Avec ce roman, on est dans un roman de fantasy YA assez classique. Ce premier tome est plutôt introducteur, on nous présente brièvement l’univers et les personnages. J’ai bien aimé l’univers même si l’on en voit qu’un petit bout dans ce premier tome. Concernant la trame de l’histoire, ça reste assez classique avec une rivalité entre deux royaumes ennemis et une histoire de trahison et de complots. L’histoire m’a plutôt bien plu dans l’ensemble, c’est assez bien construit et prenant.

Cependant, le roman est court donc je trouve que cela ne laisse pas la place à l’approfondissement, que ce soit au niveau de l’histoire ou des personnages. En parlant des personnages, pour l’instant je ne me suis pas totalement attachée à eux, parce qu’on n’en apprend pas beaucoup sur eux dans ce premier tome ET je trouve très frustrant que Ren ne soit présenté que par le prisme de sa sexualité quasiment. Vraiment, l’accent est mis sur le fait qu’il a couché à droite à gauche, avec hommes ou femmes et une fois ça va, plusieurs fois, c’est énervant. Par contre, j’ai plutôt bien aimé la relation qui se noue entre les deux protagonistes, pas tout à fait de l’amitié, plutôt une relation de confiance.

Enfin, je trouve cela dommage l’emploi de certains mots trop vulgaires qui dénotent dans le roman, tout comme l’accent mis sur la sexualité de Ren alors qu’il s’agit d’un roman pour adolescents si je ne m’abuse.

Pour remettre en contexte, il s’agit d’un roman de la collection Teen Spirit, autrement dit la collection pour adolescents de l’éditeur, ce qui pourrait expliquer par moments le manque d’approfondissement et le côté peut être plus « simple ».

En bref

Un univers intéressant qui pourrait se révéler très prometteur par la suite, donc je pense me pencher sur le second tome pour me faire un vrai avis sur cette série car pour l’instant je ne peux pas trop la juger.

  • Les briseurs de fers, Tome 1: La Voie du Cerf – Zaya Feli – MxM Bookmark – Collection Teen Spirit – Paru le 18 mars 2020 – 14€ pour le papier et 5.99€ pour l’ebook

2 réflexions au sujet de “La Voie du Cerf, un premier tome introducteur, mais prometteur”

  1. J’ai lu ton post 4 fois, et je ne sais pas quoi penser de ce livre! Ou en tout cas de ce que toi tu en dis, donc pour le moment je le met dans ma WL… on vera s’il me tombe dessus.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s