Historique, Jeunesse

L’affaire des Fées de Cottingley

Le roman, inspiré de faits réels, se déroule durant l’été 1917 en Angleterre, à Cottingley. Elsie, 16 ans, s’occupe de sa cousine Frances, 9 ans, venue vivre chez elle avec sa mère, le temps que la guerre se termine. Un jour, réprimandées après une promenade, les cousines inventent une excuse  : elles ont vu des fées près du ruisseau  ! Pour le prouver, Elsie, passionnée de photographie, prend en photo Frances posant devant des fées en carton. Le truquage est si réussi que leurs mères, émerveillées, les croient. Elles décident de prendre une autre photo…

  • Merci à Netgalley et à Rageot de m’avoir permis de lire ce roman 

Il y a quelques années déjà, j’avais flashé sur la couverture d’un bel album jeunesse qui parlait de ce fait réel, celui des fées de Cottingley. Alors, quand j’ai vu qu’un roman sur cette histoire sortait, j’avoue que je n’y ai pas réfléchi à deux fois avant de sauter dessus. Et j’ai trouvé cette lecture très distrayante et sympathique.

Je préfère par contre prévenir, il s’agit d’un ouvrage destiné à un public jeunesse, soit 10-13 ans, donc ne vous attendez pas comme moi à un roman ultra développé car ce n’est pas le cas. Ici, on nous présente purement et simplement l’histoire des fées de Cottingley et des deux jeunes filles qui inventèrent cette légende. Je ne connaissais pas vraiment l’histoire avant de commencer ce roman et je suis heureuse d’avoir pu en apprendre plus sur ce fait réel.

Comme le roman est court, je ne peux réellement vous en parler sans vous gâcher tout le contenu, mais c’était une bonne lecture, la plume est très fluide, ça se lit vraiment bien et l’histoire brosse un léger portrait de la vie des habitants durant la première guerre mondiale en toile de fond qui est plutôt intéressant pour les jeunes lecteurs. De plus, il y a à la fin du récit un petit dossier sur les différents protagonistes, sur le contexte historique etc, ce qui en fait une lecture très documentée.

En bref

Un roman très sympathique sur la thématique des fées mais surtout sur le pouvoir de l’imagination dans un contexte parfois difficile, un titre qui pourrait plaire aux jeunes lecteurs sans aucun doute.

  • L’affaire des fées de Cottingley – Natacha Henry – Rageot – Paru le 26 août 2020 – 13€ pour le papier et 10.99€ pour l’ebook

4 réflexions au sujet de “L’affaire des Fées de Cottingley”

  1. J’ai toujours adoré les fées. Quand j’étais petite je pensais que j’en trouverai. Avec ma soeur on avait un sens du magique très développé 🙂 Je lui en parlerai ce weekend 😀
    Merci pour ce retour 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s