Contemporain, Coup de cœur, LGBTQ+, Young Adult

Un peu malgré eux, un roman engagé avec une romance adorable, que demandez de plus

D’un côté : Jamie Goldberg, dix-sept ans, une maladresse maladive. Il s’est retrouvé embarqué dans la campagne d’un candidat aux élections locales.

De l’autre : Maya Rehman, dix-sept ans, un caractère bien affirmé. Ses vacances en famille ont été annulées, mais sa meilleure amie est trop occupée pour traîner avec elle.

Ensemble, et surtout malgré eux, ils sont recrutés pour faire du porte-à-porte. Ça n’a rien de très sexy, mais ce n’est pas la pire activité au monde non plus, Surtout que peu à peu les rebondissements de la campagne électorale les rapprochent…

(Maya et Jamie font du porte-à-porte et toque à la porte d’une vieille dame)

[…] – Génial. Bonjour ! Mon nom est Maya et voici Jamie, nous faisons partie de la campagne de Jordan Ross …

– Oh, quelle charmante surprise ! Entrez donc ! Je suis Barbara.

Elle se retourne et nous fait signe de la suivre. OK. Suivre les vieilles dames dans leur maison ? Ce n’est pas dans le script. Ca ne fait pas partie du plan. Et, sans vouloir me montrer trop catégorique, je suis à peu près sûr qu’on est sur le point de se faire kidnapper.

Diversité : Pp juif, pp pakistano-musulmane, ownvoice, ps gay, ps lesbien

/!\ Islamophobie, Antisémitisme

  • Merci à Netgalley et à Hachette de m’avoir permis de lire ce roman

Bonjour les lunars 🌙 Il n’y a pas eu d’article hier tout simplement parce que je n’ai pas eu une minute à moi, j’ai profité de mes proches pour mon anniversaire (préparez-vous à un bookhaul spécial anniversaire dans les semaines qui arrivent d’ailleurs) mais je reviens donc aujourd’hui pour vous parler d’une pépite absolue, je pense ne pas trop m’avancer en disant que ce roman fait parti de mon Top 10 de mes meilleures lectures de l’année. J’ai absolument tout aimé de ce roman, de la première à la dernière ligne et je n’ai trouvé aucun défaut à ce roman.

Première chose à souligner, ce roman met en avant un sujet habituellement absent des romans YA, la politique et plus particulièrement le déroulement d’une campagne électorale. Je ne vous spoile rien, c’est clairement la toile de fond de l’histoire et j’ai été agréablement surprise de voir que ça ne passait pas en second plan après la romance, tout est incroyablement bien dosé. Cette partie politique est donc présente mais vraiment intéressante sans être lourde croyez-moi. Ca reste une romance donc on ne nous bassine pas avec des termes politiques à toutes les pages, mais à mon sens, elle sert surtout à nous sensibiliser sur l’importance de voter, sur la portée que peut avoir notre voix, notre capacité à faire changer les choses, et ça c’est important.

Un autre point que j’ai beaucoup aimé, la diversité présente dans le roman. Je ne m’y attendais pas du tout donc ce fut une très très bonne surprise. On a des personnages secondaires gay et lesbien mais surtout, nos deux protagonistes principaux sont juifs et musulmans. J’ai beaucoup aimé que les autrices intègrent dans leur roman des aspects de ces deux cultures. En effet, au cours du récit, on va nous parler par exemple de la Bat Mitsva, qui est une fête religieuse juive ou encore du ramadan et de l’Aïd et c’était très intéressant cette immersion dans la culture juive et musulmane, j’ai adoré surtout que je ne connaissais vraiment pas grand chose dessus.

Mais ce qui fait de ce roman un coup de cœur, ce sont ses personnages qui m’ont touché en plein cœur. J’ai énormément aimé suivre Maya et Jamie et l’évolution de leur relation, c’était hyper cute et touchant. J’ai vraiment eu un énorme crush pour Jamie qui est absolument adorable, drôle, mignon, il m’a fait tellement rire et fondre en même temps, je vous jure, vous pouvez lire ce roman rien que pour rencontrer Jamie, vous ne serez pas déçus. Maya n’est pas en reste et c’est un personnage plus complexe que Jamie car elle traverse une période difficile et essaye de gérer ça au mieux. J’ai aimé également qu’on nous parle de sa foi, que ça fasse partie intégrante d’elle et que malgré l’amour qu’elle ressent pour Jamie, elle ne s’en détourne pas et essaye de concilier les deux. Seule chose sur laquelle je peux chipoter, c’est que contrairement à Jamie où ses sentiments sont présents assez tôt et plutôt bien retranscrit, je trouve que ceux de Maya arrivent très tard dans le roman et ça fait presque comme s’ils venaient de nul part, mais ça reste assez crédible, c’est juste que l’accent est davantage mis sur les sentiments de Jamie que ceux de Maya.

Un tout petit mot sur les personnages secondaires qui ont une vraie identité dans ce roman et qui ont une importance sur nos héros, que ce soit les amis de Jamie (qui sont géniaux, je veux une histoire sur eux !), ou sa famille (sa sœur et sa grand mère, top) ou l’entourage de Maya, ils ont tous un rôle dans l’histoire et je trouve ça vraiment bien.

L’histoire m’a beaucoup plu, j’ai aimé cette romance sur fond de campagne politique, parce que malgré le fait que ce soit une romance, les autrices dénoncent beaucoup de choses comme l’antisémitisme et l’islamophobie par exemple, et ça prend tout son sens lorsqu’on lit la note des autrices à la fin et qu’on apprend qu’elles sont juives et musulmanes, qu’elles dénoncent des choses qu’elles ont vécu et que certains événements du livre sont bien réels et ont existé (comme la loi interdisant le port du hijab en public déposée dans l’état de Géorgie). C’est un texte engagé et on ne peut pas ne pas se sentir révolté en lisant certains passages. C’est une lecture qui m’a pris aux trippes et j’ai voulu la savourer autant que possible tant je l’ai aimé. Je ne m’explique pas forcément le coup de cœur, mais je pense que c’était la lecture qu’il me fallait à ce moment-là et elle m’a fait un bien fou, comme un baume au cœur.

En bref

A ce jour, il s’agit de mon ouvrage préféré de Becky Albertalli, c’est un roman puissant et engagé avec une romance à faire fondre les cœurs les plus froids. Si vous n’avez pas le moral, c’est un peu la lecture parfaite, Jamie va vous remonter le moral en un rien de temps. Je vous le recommande plus que vivement parce que cette pépite mérite d’être lue par le plus grand nombre.

  • Un peu malgré eux – Becky Albertalli & Aisha Saeed – Hachette – Paru le 26 août 2020 – 18€ pour le format papier et 12,99€ pour l’ebook

2 réflexions au sujet de “Un peu malgré eux, un roman engagé avec une romance adorable, que demandez de plus”

  1. Oh, je n’avais pas vu passer ce post!
    Merci pour ce retour. C’est vrai que ce livre ne me disait pas à cause de la toile de fond campagne politique. J’ai vu plein de films qui parlent de ça et je n’aime jamais!
    Mais après ton retour je vais mettre le livre dans ma WL.
    Merci beaucoup comme toujours.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s