Fantasy, Young Adult

L’Antidote mortel

Whisper, princesse surprotégée par le Roi, n’a jamais franchi les portes du Palais. Personne ne doit connaître son existence depuis qu’un mystérieux mal s’est emparé de la Reine. Lorsque son père la condamne à un mariage forcé, la jeune fille s’enfuit et cache sa véritable identité.

De l’autre côté du royaume, Eden, fougueuse jeune femme au caractère bien trempé, est chassée d’un orphelinat. Son seul désir : venger la mort de son père, un brillant inventeur tué par le Roi. Quand elle rencontre Whisper, elle saisit l’opportunité de s’introduire au Palais par son aide.

Jadis, paysan, se voit remettre par sa tante un précieux antidote, le seul capable de sauver la Reine. Sur sa route vers le Palais, il croise celle d’Eden et de Whisper…

Trois personnages, et trois destins aussi liés qu’opposés.

Au bout de leur route périlleuse, il faudra que justice soit rendue.

J’ai vu des choses horribles et cruelles, des choses que je n’aurais jamais cru possibles. Mais j’ai rencontré des gens bien, qui m’ont donné la force et le courage de croire en l’humanité.

  • Je remercie Netgalley et Didier Jeunesse de m’avoir permis de lire ce roman

L’Antidote Mortel a été l’une des plus grosses sorties d’avril, je l’ai vu passer partout et j’avoue que j’étais très curieuse de découvrir ce titre de fantasy jeunesse et je ressors de cette lecture plutôt satisfaite.

Commençons par le seul réel point un peu négatif pour moi, j’ai mis beaucoup de temps pour le lire parce que je trouve qu’il y a quelques longueurs, certains passages auraient mérités d’être plus court ou supprimé à mes yeux afin que le récit soit plus fluide.

La trame de départ de cette histoire est plutôt classique mais l’autrice a réussi à me surprendre grâce à certains twists. C’est le premier roman de l’autrice et je trouve que pour une première, c’est très réussi. Alors même si ça manque un peu d’originalité et de fluidité, l’exécution est maitrisée, la plume est agréable à lire et ça reste prenant à découvrir.

Concernant les personnages, je les trouve plutôt réussi, ma préférence va à Eden qui est un personnage très nuancé, c’est une anti-héroïne comme je les aime, Whisper est le personnage le plus caricaturé à mes yeux, c’est une jeune princesse qui découvre le monde et qui est très naïve. Jadis est celui qui évolue le plus et qui est le plus attachant. J’ai beaucoup aimé l’alternance de points de vue, c’est quelque chose que j’aime énormément dans les romans et je trouve que c’est particulièrement judicieux ici, on s’attache d’autant plus aisément aux personnages et à l’histoire.

En bref

Même si ce n’est pas un coup de cœur, ça reste une très bonne lecture et un bon premier tome de fantasy jeunesse qui plaira à coup sûr à beaucoup de lecteurs.

  • L’Antidote mortel, Tome 1 – Cassandre Lambert – Didier Jeunesse – Paru le 7 avril 2021 – Disponible en grand format à 18,90€ et 14,99€ pour l’ebook

3 réflexions au sujet de “L’Antidote mortel”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s