Fantastique, Romance, Young Adult

Les tribulations d’Esther Parmentier, sorcière stagiaire, tome 2 : Trafic sanglant, vampires sur les dents

De sorcière qui s’ignore à sorcière stagiaire, il n’y avait qu’un pas et Esther Parmentier, 19 ans, l’a franchi grâce à la manière brillante dont elle a résolu une précédente enquête sous la direction de l’agent Loan, un vampire désagréable, mais néanmoins très séduisant. Elle est désormais à plein temps au sein de l’Agence qui contrôle les relations entre les humains et les créatures surnaturelles. Mais bientôt, un nouvel arrivant, un dénommé Wolfgang Strøm, loup-garou de son état, se présente pour, prétend-il, réaliser un audit de l’Agence. Et voici que simultanément l’agent Loan, qui avait mystérieusement disparu, fait son come-back  : il enquête désormais sur un trafic de sang et exige la participation d’Esther. Quand à son tour Wolfgang s’immisce dans l’enquête, un trio est formé. Et qui dit trio dit complications… 

– Donc, si je récapitule, repris-je en combattant les palpitations qui menaçaient de me faire bégayer. Vous êtes en train de me dire que votre plan, c’était d’aller enquiquiner le petit-fils du vampire le plus puissant d’Europe ? Vous avez un penchant pour les suicides de groupe non consentis ?

  • Merci à Netgalley et à Rageot de m’avoir permis de lire ce roman
  • Diversité: Pp gros

Après mon coup de cœur pour le premier tome qui avait été une très grosse surprise, j’avais tellement envie de retrouver Esther et j’ai été plus que ravie en voyant que Rageot annonçait la suite pour cet été. Evidemment, je me suis ruée dessus à sa sortie et j’ai encore une fois aimé cette histoire.

Je dois cependant avouer, ce n’est pas un coup de cœur comme pour le premier tome, peut être parce que l’effet surprise du premier tome n’est plus là, ou plus vraisemblablement parce que j’avais encore mon dernier coup de cœur en tête, ce qui m’a empêché d’être impliquée dans ma lecture à 100% et donc cela n’a rien à voir avec le roman. Mais ça reste une très très bonne lecture qui se démarque par son héroïne qui sort des codes, un humour décapant et un univers et surtout un cadre qui sort de l’ordinaire. Parce que excusez-moi, mais un roman fantastique qui se passe en Alsace, c’est bien le premier que je lis et je trouve ça génial.

Ce tome-ci amorce l’arrivée d’un nouveau personnage dans notre fine équipe, nouveau personnage qui est plutôt chouette et qui promet de belles choses pour la suite et surtout une nouvelle dynamique dans le groupe. Au vu des évènements du premier tome, je m’attendais à davantage d’évolution entre certains personnages par contre, enfin ça se rattrape dans les derniers chapitres (ceux qui l’on lu comprendront) et du coup, je n’ai qu’une envie, lire le troisième tome.

Concernant l’histoire, c’est plutôt bien ficelé et un tantinet plus facile à comprendre que le premier tome car l’univers est davantage expliqué dans celui-ci, j’ai eu plus de facilités à comprendre les différentes organisations qui m’avaient laissé perplexe dans le premier tome. Ca reste addictif à lire, j’adore l’humour de notre héroïne qui n’en manque pas une pour sortir une réplique de son cru.

En bref

Trafic sanglant, vampires sur les dents est une très bonne suite. Esther Parmentier est une série qui se démarque des autres séries fantastiques de ces dernières années à mes yeux. Et c’est français, que demander de plus ?

  • Les tribulations d’Esther Parmentier, sorcière stagiaire, tome 2 : Trafic sanglant, vampires sur les dents – Maëlle Desard – Rageot – Paru le 7 juillet 2021 – Disponible au format papier à 15,90€ et en ebook à 12,99€

4 réflexions au sujet de “Les tribulations d’Esther Parmentier, sorcière stagiaire, tome 2 : Trafic sanglant, vampires sur les dents”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s