Contemporain, Romance

Comme dans un roman d’été

Ils n’étaient pourtant pas faits l’un pour l’autre. Augustus Everett est un écrivain  » sérieux « , considéré comme le nouveau génie des lettres américaines. January Andrews ne compte plus les bestsellers publiés, mais dans un tout autre registre : la comédie romantique. Si elle multiplie les happy endings, Augustus réserve à ses personnages des destins épouvantables. Aux antipodes l’un de l’autre, ils vont néanmoins se croiser et se lancer un défi.
Elle passera l’été à écrire un grand roman littéraire, lui s’essayera à une comédie sentimentale. Afin de trouver l’inspiration, January organise pour Augustus des excursions romantiques, et lui l’emmène à la rencontre de personnes à l’existence brisée. Chacun devra achever son roman avant la rentrée et, bien évidemment, aucun des deux n’imagine tomber amoureux. Bien évidemment.

J’ai fait ce que n’importe quelle femme adulte responsable aurait fait en se trouvant confrontée à son ancien rival devenu son voisin. J’ai plongé derrière l’étagère la plus proche

  • Merci à Netgalley & à Le Cherche Midi de m’avoir permis de lire ce roman
  • TW: Deuil, adultère, secte

J’avais repéré ce roman lors de sa sortie VO grâce à l’avis de ceridwennreads sur Instagram, lien de son post ici. Du coup, en voyant qu’il allait être traduit en VF, j’étais plus que ravie et je me suis empressée de le découvrir. J’ai bien aimé ma lecture, c’est une belle romance estivale même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi.

Bien évidemment, l’idée de base est ce qui m’a le plus emballé, on me parle d’écrivain et de livres, moi je suis conquise avant même de commencer. Et cette idée de l’écriture inversée si je puis dire est sympathique mais est surtout prétexte à l’évolution de la romance. Je vous avoue qu’à la lecture du résumé, je m’attendais à davantage de tension entre les protagonistes, une sorte d’ennemie-to-lovers mais l’attirance et la séduction arrivent finalement assez vite.

Pour le reste, ça reste une très bonne romance qui est parfaite pour l’été. J’ai vraiment apprécié les personnages, je me suis parfois reconnue en eux et dans leurs situations respectives. Et évidemment, on parle de livres et j’aime cet aspect-là et notamment le fait qu’on pointe du doigts les préjugés qu’on a sur la littérature dite sentimentale et celle dite intellectuelle. Parce que j’en entends très souvent et que ça a tendance à m’énerver sérieusement. En plus de littérature, on va parler notamment de deuil, de trahison et d’amour parental et j’ai trouvé cet aspect très beau, parfois bouleversant et difficile à lire, mais ça rajoute de la profondeur à l’histoire et aux personnages et ça rend le récit d’autant plus intéressant à mes yeux.

Le seul défaut de ce roman à mes yeux, c’est qu’il n’y a que le point de vue de January et je pense que ça aurait été beaucoup plus intéressant d’avoir également le point de vue de Gus. Généralement, je suis partisante des points de vue multiples, surtout dans les romances, ça permet de mieux comprendre les personnages et leurs ressentis. Et je rajouterais que la fin est un tantinet rapide mais ce n’est que mon avis.

En bref

Une petite romance parfaite pour l’été qui saura trouver son public à coup sur.

  • Comme dans un roman d’été – Emily Henry – Le Cherche Midi – Paru le 3 juin 2021 – Disponible au format papier à 21€ pour le grand format ou 12,99€ pour l’ebook

2 réflexions au sujet de “Comme dans un roman d’été”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s