Policier/Thriller, Young Adult

Inheritance games

Avery Grambs, lycéenne sans histoire et sans le sou, rêve d’une bourse d’études pour entrer à l’université. Son destin bascule soudain quand Tobias Hawthorne, un célèbre milliardaire, lui lègue sa fortune. Cet argent tombe à pic, mais il y a un problème : Avery n’a jamais entendu parler de cet homme !

Pour toucher sa part d’héritage, elle doit néanmoins emménager dans la mystérieuse demeure des Hawthorne. Elle y côtoie les quatre petits-fils du défunt, tous aussi insondables que séduisants… et surtout bien décidés à l’empêcher de subtiliser leur dû !

Happée par un tourbillon de manigances, d’énigmes et de trahisons, Avery va devoir se prêter à un inquiétant jeu de dupes qui pourrait bouleverser sa vie à jamais…

La vie entière n’est qu’un jeu, Avery Grambs. La seule chose qu’on doit décider, c’est si on joue pour gagner.

  • Diversité: couple secondaire lesbien
  • TW: Mention de violences physiques envers une femme, mort

Inheritance Games est certainement LE livre qui est le plus lu et vu sur la sphère littéraire YA en ce moment. Beaucoup l’ont comparé à un mélange de Cluedo et d’Hunger Games. Pour être honnête avec vous, je n’ai vu rien de tout ça moi (encore que pour Cluedo, je peux comprendre, mais Hunger Games ? Nop)

Le pitch de départ est plutôt intéressant, une jeune fille lambda qui se retrouve du jour au lendemain riche comme crésus et héritière d’un homme qu’elle ne connait pas, comme ça, c’est très intriguant. Et toute l’intrigue de ce premier tome est centrée sur pourquoi Avery. A coup d’énigmes, elle va essayer de s’approcher de la vérité.

C’est un roman qui se veut à suspense et oui, clairement il y en a, on a envie de savoir tout comme Avery le pourquoi du comment mais je trouve que ça manque un peu de rythme par moment jusqu’à la fin où tout s’accélère pour finir en cliffhanger. Et j’aurais aimé voir plus d’énigmes et d’enquêtes mais malheureusement, ceci est un peu mis de côté au profil de la romance qui a une place prédominante. Et je pense qu’elle aurait pu ne pas être là ou pas aussi présente car elle n’échappe pas aux clichés du genre (attirance immédiate, la jeune fille qui devient concentrée sur ses hormones, le triangle amoureux, bref, c’est dommage). Outre ça, j’ai aimé suivre notre héroïne dans sa quête de vérité, elle a la tête sur les épaules (la plupart du tête), est débrouillarde, loyale et je serais ravie de la suivre dans le second tome.

En bref

Difficile d’en dire plus sans révéler des points de l’intrigue, même si ce premier tome n’est pas le coup de cœur auquel je m’attendais, ce fût une bonne lecture si on enlève le côté romance parfois lourdingue. Je pense que je lirais la suite pour voir où nous mène l’histoire.

  • Inheritance Games, Tome 1 – Jennifer Lynn Barnes – Pocket jeunesse – Paru le 3 février 2022 – Disponible à 18,50€ pour le grand format papier et 12,99€ pour l’ebook

4 réflexions au sujet de “Inheritance games”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s