Fantasy, Young Adult

Grace & Fury, un roman de fantasy très intéressant, avec une pointe de féminisme

« Il était interdit aux femmes de lire. Il était interdit aux femmes de faire quoi que ce soit, vraiment. »

Toute sa vie, Serina a été formée pour devenir Grâce : une femme choisie pour son élégance, sa beauté, et pour se tenir aux côtés du roi. Cette année, c’est le prince héritier, Malachi, qui va choisir sa compagne. Serina se rend donc dans la capitale de Viridia accompagnée par sa sœur, Nomi, qui deviendra sa servante. La première y voit l’opportunité de sauver sa famille de la pauvreté ; la seconde n’y reconnaît qu’un exemple de plus de l’oppression des femmes.

Contre toute attente, c’est Nomi qui est choisie pour devenir Grâce. Mais elle cache aussi un lourd secret : elle sait lire, une activité interdite aux femmes de ce pays. Lorsque les deux sœurs sont surprises en possession d’un ouvrage que Nomi a volé dans la bibliothèque royale, Serina se dénonce aussitôt comme coupable. Elle est alors envoyée sur le mont aux Ruines : une île devenue prison pour femmes.

Si elle veut survivre, Serina devra s’endurcir. De son côté, Nomi la rebelle devra faire semblant de se soumettre aux règles du palais afin de gagner l’influence nécessaire pour délivrer sa sœur. C’est un livre, caché dans les affaires de Nomi, qui lui fait entrevoir la vérité. Et si Viridia avait autrefois été dirigée par des femmes ? Si la personne qui lui avait laissé le livre était un allié ?

La loi interdisait aux femmes de lire. La loi leur interdisait presque tout, en réalité, à part enfanter, se tuer à la tâche dans des usines et nettoyer les maisons des riches.

  • Merci à Netgalley et à Hachette pour m’avoir offert la possibilité de lire ce roman.

J’avais entendu parler de ce roman lors de sa sortie en VO, et les avis positifs m’ont donné envie de le découvrir, d’autant plus que certains vantaient le message féministe disséminé en milieu des pages. Et je dois avouer avoir passé un excellent moment de lecture avec Grace & Fury, et avoir été surprise plus d’une fois.

Un univers où les femmes n’ont aucun droit

Tout d’abord, j’ai aimé l’univers dans lequel se passe l’histoire. Un univers de fantasy où les femmes n’ont aucune place outre celles d’ouvrières ou de potiche (aka les Graces), ça semble prometteur pour la suite de l’intrigue, et ça l’est !

Ce n’est pas un choix quand on n’a pas la possibilité de dire non. Un oui n’a pas la même valeur quand c’est la seule réponse à laquelle on est autorisé !

J’ai senti dès le résumé que les choses ne se passeraient pas comme on l’imagine et qu’on allait être surpris, et clairement surprise je l’ai été.

Au fil des chapitres, on observe l’évolution des deux sœurs. L’une destinée à être Grace et qui finit en prison, et l’autre sa suivante qui devient Grace à sa place. Serina va devoir abandonner tout ce qu’elle a appris et se montrer forte pour survivre dans un monde sans pitié, tandis que Nomi va devoir apprendre à se soumettre si elle veut aider sa sœur.

Deux soeurs, deux destinées, l’une se révèle, l’autre s’efface

Si au début, j’aimais beaucoup Nomi pour sa force de caractère, son côté rébellion et ses discours parfois féministe, clairement la tendance s’est inversée en faveur de Serina au fur et à mesure des pages. Tandis que celle-ci prenait confiance en elle, se montrait forte, courageuse, je trouvais qu’au contraire Nomi devenait de plus en plus fade et niaise. Elle a fini par m’agacer par moment. De plus, elle se montre d’une naïveté affligeante. J’avais compris de suite le twist alors la seule surprise pour moi fut de voir que Nomi tombait dans un piège aussi gros.

En bref

Outre ces très légères déceptions, j’ai adoré le personnage de Serina qui s’affirme et se dévoile au fil de l’histoire, et l’univers développé par l’auteur. Par la suite, j’espère sortir un peu du huis-clos palais/prison et découvrir davantage le monde. Une jolie lecture que je recommande.

For every woman who has been told to sit down and be quiet… And who stood up anyway.

  • Grace & Fury, Tome 1 – Tracy Banghart – Hachette roman – publié le 26 septembre 2018 – 18€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s